Un site web, « comment ça coûte? »

Par on 18 avril 2016
un site web comment ça coûte

Quand on est créateur de site internet, une des question qui revient le plus souvent est: Un site web, comment ça coûte ?
Sachez que c’est la mauvaise question. La vraie question à poser est: Combien ça rapporte ?
Je sais bien que vous voulez vous « budgeter ». Moi aussi je fais un budget. Mais entre vous et moi, que votre site web vous côute 3000 ou 10000$, s’il vous rapporte le double dans un temps donné, vous vous en ficherez un peu plus du coût d’achat! Ceci dit, j’entends la pertinence de connaître quel est le coût de base pour savoir si on peut aller de l’avant avec le projet mais sachez une chose: Un site web, ce n’est pas une finalité, c’est un commencement.

Si vous voulez commencer avec un site de présentation, alors la question peut se poser (un peu plus) En fait, c’est que vous planifiez ne rien vendre sur votre site. Vous voulez y aller par étape, je comprends. Moi je vous dirais: Au moins, ramassez-vous une liste e-mail de prospects qualifiés. Même si vous ne vous en servez pas tout de suite, commencez à ramasser vos e-mail. Faites grandir votre liste.

Qu’est ce qui fait qu’un site vend, et qu’un autre ne vend pas ?

C’est que dans le premier cas, aussi banale que cela puisse paraître, il y a quelque chose à vendre. Et quand je dis qu’il y a quelque chose à vendre, biensûr que la majorité des sites qu’on fait ont quelque chose à vendre mais je veux dire, que le site propose quelque chose de précis. Ce sont des appels à l’action. Quelque chose qui distingue, voyez nos produits/services avec téléchargez maintenant notre guide pour faire des sushies en 4 étapes.

(Dans la première situation, si le visiteur a l’élan de voir vos produits ou services, bravo à vous! ou au créateur web qui a su mettre en valeur votre travail. Dans la deuxième situation, tous les amateurs de sushies riquent de cliquer sur l’offre, tandis que ceux qui n’aiment pas les sushies ou n’y sont pas particulièrement sensible, ne cliqueront pas sur le lien. Ça adonne
bien, vous souhaitez trier dans la masse pour acquérir que ceux qui sont intéressé par votre offre, qui a visiblement rapport avec la création des sushies.)

Je les appelle les bonbons. Donnez à vos clients potentiels, des bonbons. Littéralement pour les attirer. Pour grandir votre liste de prospects qualifiés. (Mon appellation est mauvaise parce que c’est plutôt une valeur ajoutée, le bonbon étant vu comme une cochonerie nocive pour la santé et plutôt attrape nigaud. La valeur ajoutée est réellement intéressante et offre une situation gagnante-gagnante.) (Proposez-moi un meilleur nom si l’imagination vous pop au moment de lire ces lignes!)

Et maintenant, vous voulez savoir « comment ça coûte avoir un site ? »

Eh bien, avant de parler de prix, on doit parler produit.
Sinon, c’est comme si je posais la question: J’aimerais avoir un maison, comment ça coûte? Vous aurez un tas de questions à me poser pour clarifier la demande.

Alors voici quelques questions de base:

  • Est-ce que vous ferez votre site vous-même, ou vous utiliserez les services d’un professionnel? ?
  • Est-ce que vous aurez un hébergement gratuit ou payant ?
  • Est-ce que vous aurez votre propre domaine ou vous prendrez un sous-domaine gratuit ?
  • Est-ce que vous amasserez une liste e-mail ou non ?
  • Si oui, est-ce que vous vous servirez de votre site pour acquérir les adresse ?
  • Aurez-vous une plateforme e-mail en parallèle ?
  • Est-ce que ce sera un site de présentation uniquement avec une brève présentation de vos produits services?
  • Aurez-vous un port-folio de vos produits ?
  • Est-ce que votre site sera optimisé pour les moteurs de recherche ?
  • Aurez-vous un site transactionnel pour vendre en ligne ?

Je pourrais continuer encore un moment… Vous voyez ce que je veux dire?
Selon les réponses aux questions précédentes, votre site peut vous coûter de 0$ à… ça fini pu… comme une maison!
Mais si le prix moyen d’une maison est d’environ 250 000$, le prix moyen d’un site professionnel est d’environ 2500$. Et encore, on met un prix pour mettre un prix. On peut starter un projet à 400$ et l’enrichir avec un plan précis et déterminé.

À propos Rubie

Depuis mes tous premiers mandats en web marketing, je constate que les besoins en affichage numériques sont immenses. Créatrice de plus d'une centaine de sites web pour petites et moyennes entreprises et adepte de la formation continue en web marketing, puisque le net est en constante évolution, j'ai créé Être Partout, qui se veut un site de soutien et de formation pour orienter les entreprises, organismes et même les travailleurs autonomes dans les premiers pas de leurs démarches web.

2 Commentaires

  1. Marie

    19 avril 2016 at 15 h 29 min

    Même si je comprend la connotation « nocive » de bonbons, je trouve que ce mot désigne quand même très bien ce de quoi on parle, soit des appels à l’action pour notre site web ou blog! 🙂
    J’ai hâte de voir d’autres articles!

    • Être Partout

      19 avril 2016 at 18 h 38 min

      Merci pour ton retour! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *